visuelGEA

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec et la Semaine des sciences forestières vous invitent à la sixième édition du jeu questionnaire Génie en arbre, le jeudi 7 février prochain, à la cafétéria du Pavillon Abitibi-Price de l’Université Laval.

Dans une ambiance amicale et sous la forme d’un tournoi, des équipes formées de 2 ingénieurs forestiers et de 2 étudiants doivent répondre à des questions reliées à la foresterie dans le but de remporter les grands honneurs. Ce sera un retour cette année du jeu "La Guerre des clans", qui permettra de couronner les vainqueurs ! La soirée sera l’occasion de passer un bon moment et de fraterniser avec vos confrères et les étudiants en foresterie.

Nous vous attendons en grand nombre!

L’inscription est gratuite et obligatoire, autant pour les participants que pour les spectateurs. Elle donne droit au souper pizza, à une consommation gratuite et au tirage des prix de participation.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AGIR

L'Agence de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière vient de lancer le Portail AGIR forêt-faune pour son territoire. Cette application web gratuite a été développée pour faciliter l’intégration d’une vision globale des écosystèmes forestiers et des domaines vitaux fauniques dans l’aménagement du territoire.

Une cartographie dynamique, disponible à tous, y est intégrée et offre une vitrine sur une panoplie d’informations concernant la forêt, la faune et la biodiversité du territoire. Frayères, ravages, forêts matures, plantations, peuplements de thuya, corridors de connectivité... Près de 40 bases d’information sont à votre portée!

CF2019 bandeauWord

Organisé par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le Carrefour Forêts 2019, « Des connaissances à la création de valeur », accueillera plus de 2 000 participants au Centre des congrès de Québec du 2 au 4 avril 2019. Son objectif principal est de faire état des connaissances actuelles à la base de l’aménagement durable des forêts dans une perspective de création de valeur.

PI 2

 

Le Programme d’inspection professionnelle est adopté annuellement par le Conseil d’administration de l’Ordre sur recommandation du Comité d’inspection professionnelle. L’Ordre met en œuvre ce programme dans le but d’assumer sa responsabilité en matière de protection du public. Pour l'année 2019 - 2020, le programme sera déployé de la façon suivante:

 

Congrès OAQ 2018 signature ententewebCrédit photo: Simon Laroche, photographie

Le président de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, monsieur François Laliberté, ing.f., M.Sc., et le président de l'Ordre des agronomes du Québec, monsieur Michel Duval, agr. ont signé une entente concernant les actes réservés (exclusifs ou partagés) dans le domaine de l'agroforesterie, le 19 octobre dernier, dans le cadre du congrès de l'Ordre des argronomes du Québec, à Boucherville.

Ce document présente la position consensuelle sur les actes réservés (exclusifs ou partagés) entre l’Ordre des agronomes du Québec et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec dans le domaine de l’agroforesterie. Les travaux des comités de professionnels des deux ordres respectifs ont alimenté cette position. Cette dernière porte sur les systèmes agroforestiers qui sont présentés à la section 5 de ce document.

 

lisa1

Les modifications au Code des professions de l’été 2017 amènent de nouvelles - et non équivoques – dispositions en matière d’inconduite sexuelle pour donner plus de mordant à l’actuel article 59.1 du Code des professions (RLRQ, c. C-26). Le mot d’ordre : « tolérance zéro ».

La conseillère juridique de l’OIFQ et procureure au Bureau du syndic, Me Lisa Bérubé, présente les nouvelles dispositions en cas d'inconduite sexuelle au sens de l'article 59.1 du Code des professions.

Voir la capsule vidéo

Distinctions2018 groupe
Sur la photo, dans l'ordre habituel, M. Réjean Bergevin, ing.f., M.Sc., M. Serge Gosselin, ing.f., et le président de l'Ordre, M. François Laliberté, ing.f., M.Sc., président de l'OIFQ (crédit: Marc-André Grenier)

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions annuelles lors de la Journée de l’Ordre qui s’est tenue le 18 octobre dernier, à Québec. C’est le président de l’Ordre, M. François Laliberté, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions "Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinère", d' "ingénieur forestier de l'année" et de la "Médaille de l’Ordre" devant une centaine d’ingénieurs forestiers et dignitaires, invités pour l’occasion. Félicitations à ces trois personnes d'exception !

Découvrez les récipiendaires 2018 des Distinctions de l'Ordre

Le président de l'Ordre, monsieur François Laliberté, ing.f., s'adresse aux ingénieurs forestiers par le biais de la vidéo afin de faire le point sur différents dossiers traités à l'Ordre. Bon visionnement !

motpres

Visuel FC general

L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec et la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval désirent évaluer votre intérêt, connaître les thématiques de formation ainsi que les types et moyens de formation qui répondent à vos besoins afin de bâtir une offre de formation adaptée à votre pratique professionnelle.

Le temps de réponse au sondage a été estimé à moins d'une dizaine de minutes et vos réponses demeureront entièrement confidentielles. Nous vous remercions à l'avance de votre précieuse collaboration.

RÉPONDRE AU SONDAGE

Visuel Avis consultation seul

Consultation sur le projet de
RÈGLEMENT SUR L'INSPECTION PROFESSIONNELLE DES INGÉNIEURS FORESTIERS

Le projet de Règlement sur l’inspection professionnelle des ingénieurs forestiers a été adopté par le Conseil d’administration lors de sa réunion tenue le 14 septembre 2018.

Conformément à l’article 95.3 du Code des professions (chapitre C-26), la secrétaire de l’Ordre soumet aux membres de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec le projet de Règlement afin de recueillir leurs commentaires, et ce, avant l’adoption définitive dudit Règlement par le Conseil d’administration prévue le 30 novembre 2018.

 

visuel top JO 2018

Dans le cadre de la Journée de l’Ordre 2018, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec organise à votre intention, le 18 octobre 2018, à l'Hôtel Plaza Québec, une journée d’information et de formation portant sur le caribou forestier.

Cette journée d’information/formation vise à permettre aux ingénieurs forestiers de prendre acte des nouvelles avancées de la recherche et du développement des connaissances sur l'espèce et des enjeux reliés à la protection de cette dernière dans un contexte d'aménagement forestier.

L’activité sera complétée par le Dîner des jubilaires, l’assemblée générale de l’Ordre et, plus tard, d’un cocktail dînatoire qui donnera l’occasion au président de l’Ordre, monsieur François Laliberté, ing.f., de remettre les Distinctions de l'Ordre 2018.

Le lendemain, soit le 19 octobre, la section Orléans de l’Institut forestier du Canada, en collaboration avec l'Ordre et le Centre Canadien de la Fibre, vous invite à participer à 4 ateliers-terrain participatifs à la forêt de Duchesnay.

EN SAVOIR PLUS ET S'INSCRIRE

partispol

Soucieux de jouer pleinement son rôle sociétal, l’Ordre a élaboré une position qu’il a présentée aux quatre partis politiques majeurs au courant de l'été. En adoptant une démarche neutre qui ne favorise aucune organisation et qui met de l’avant la responsabilité, l’imputabilité, la compétence et le rôle intégrateur de l’ingénieur forestier, l’Ordre estime qu’il contribue à la protection du public et de son patrimoine forestier. Cette position est conséquente avec les énoncés historiques de l’Ordre, notamment celui présenté lors des consultations portant sur l’adoption de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (LADTF) en 2010. Considérant le battage médiatique qui a lieu présentement sur différents aspects de notre foresterie, nous croyons que ces propositions pourraient devenir des pistes de solutions innovantes pour l'avenir.

SNPB

Le 29 juillet dernier, l'Ordre a déposé son mémoire dans le cadre du projet de Stratégie nationale de production de bois. Bien que l’aménagement intensif de la forêt ait été maintes fois envisagé au fil des dernières décennies, son implantation ne s’est jamais concrétisée. L’Ordre est donc au diapason avec le ministre à l’effet que l’intensification de l’aménagement forestier permettra d’augmenter la création de valeur et de richesse pour les Québécois tout en maintenant l’apport des services environnementaux, de l’occupation du territoire, des loisirs et de la culture au sein du milieu forestier. De plus, il en résultera un approvisionnement stable, voire croissant en bois dans le temps pour soutenir le développement, sécuriser les investissements et consolider les emplois du secteur forestier. L’Ordre croit également que cette intensification de l’aménagement doit recourir à l’ensemble des techniques sylvicoles reconnues et ce, en traitant tout autant les peuplements naturels que ceux créés par le biais du reboisement. Enfin, en accordant une plus grande importance à la valeur du bois plutôt que de considérer uniquement son volume, la SNPB propose un changement de paradigme qui sera certainement salutaire pour la foresterie québécoise.

istock 000001948859small

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec est préoccupé par les informations qui circulent actuellement dans les médias. Le 27 juillet dernier, dans le journal Le Quotidien, le journaliste Louis Tremblay écrivait ceci : « En clair, Philippe Couillard informe les détenteurs de garanties d’approvisionnement qu’ils n’ont pas à tenir compte des directives verbales ou autres de fonctionnaires quant à l’arrêt de la récolte dans les zones en consultation ». Si cela s’avère juste, ça pourrait démontrer un déficit important de communication au sein des ministères ainsi qu’entre ceux-ci et les acteurs externes, notamment les bénéficiaires de garantie d’approvisionnement.

Avis Inconduites sexuelles juin2018

Les modifications au Code des professions de l’été 2017 amènent de nouvelles - et non équivoques – dispositions en matière d’inconduite sexuelle pour donner plus de mordant à l’actuel article 59.1 du Code des professions (RLRQ, c. C-26). Le mot d’ordre : « tolérance zéro ».

L’article 130 (1er) du Code des professions autorise le syndic de l’Ordre, dès le dépôt d’une plainte liée à des infractions de nature sexuelle, à demander la radiation provisoire immédiate d’un ingénieur forestier ou la limitation provisoire immédiate de son droit d’exercer des activités professionnelles. Cette demande serait entendue d’urgence, et avant même le débat sur le fond de l’affaire. Le syndic de l’Ordre peut décider, ou non, de présenter une telle demande.

 

Guide abattage

En complément à la conférence web du 5 juin 2018, intitulée « Rédiger un règlement municipal sur l’abattage d’arbres et la protection du couvert forestier », la Fédération québécoise des municipalités (FQM) rend disponible le diaporama utilisé par le conférencier, Luc Dumouchel (cliquez ici pour le télécharger) ; le Guide transmis lors de l’inscription est également disponible en téléchargement ici.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient visionner à nouveau la conférence, vous avez la possibilité d’accéder au contenu en rediffusion en cliquant ici.

Enfin, plusieurs participants ont formulé le souhait d’accueillir dans leur municipalité ou leur MRC une formation spécifique sur ce sujet ; la FQM en partenariat avec le Service de la forêt privée du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vous invite à partager votre intérêt pour ce type de formation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

santé

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) souhaite informer les ingénieurs forestiers sur la prévention des piqûres de moustiques et de tiques qui peuvent causer des infections comme le virus du Nil occidental (VNO) et la maladie de Lyme. Ces infections peuvent avoir de graves conséquences pour la santé.

Avis Courriels mai2018

Des modifications au Code des professions imposent des ajustements à l’égard des adresses de courrier électronique que les membres utilisent dans le cadre de l’exercice de leur profession ou dans leurs communications avec leur ordre professionnel.

Il peut exister deux types d’adresses de courrier électronique utilisées aux fins de l’exercice de votre profession :

   - L'adresse de courrier électronique professionnelle

   - L'adresse de courrier électronique de correspondance

 

SNProd bois

Le MFFP a lancé, le 5 juin dernier, le processus de consultation qui servira à l'élaboration de la future stratégie nationale de production de bois. Le document a pour but de définir les lignes directrices de la production et de la récolte de bois en vue de créer davantage de richesses durables pour le Québec.

im2

Au printemps 2017, la Vérificatrice générale du Québec (VGQ) publiait un audit de performance concernant les travaux sylvicoles réalisés en forêt publique. En réponse à cet audit, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a produit et adopté, quelques mois plus tard, un plan d’action en 37 points afin de diminuer les écarts entre la situation actuelle et celle souhaitée. Ce plan a d’ailleurs fait l’objet d’un débat en Commission parlementaire, le 7 février dernier.

Dgratuites

Dans le cadre de ses pratiques de diffusion, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs poursuit son engagement à offrir un plus grand nombre de données gratuites et à jour aux clientèles externes. Il permet ainsi d’élargir l’utilisation des données à des fins autres que celles de ses mandats afin de favoriser la recherche, l’innovation et la croissance économique du milieu.

En avril 2018, six nouveaux produits numériques du domaine forestier ont été ajoutés au site Web gouvernemental de Données Québec. Les voici :

CA

Comme le Programme d’inspection professionnelle 2018-2019 le prévoyait, le Comité d’inspection professionnelle a transmis un avis d’inspection professionnelle à 210 ingénieurs forestiers. Malheureusement, encore cette année, quelques ingénieurs forestiers ont changé d’emploi sans en aviser l’Ordre ou mettre à jour leur dossier sur le Portail.

im2 stage

En juin dernier, des changements majeurs ont été apportés au Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, règlement qui encadre notamment le stage de formation professionnelle de 32 semaines.

Deux modifications importantes visent à enrichir l’expérience du stagiaire.

1. Les conditions d’admissibilité du maître de stage;

2. Le retrait de la fonction de superviseur.

 

milieu humide 18 blanc cut compressed

Par Alain Castonguay
Collaboration spéciale

Plus de 200 personnes ont participé au colloque portant sur les nouvelles exigences légales touchant les milieux humides et hydriques, tenu le 1er mars dernier à Québec. L'activité était organisée conjointement par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) et la section régionale de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches du Réseau Environnement.

prez 1 2

Je suis très honoré de la confiance que les ingénieurs forestiers du Québec m’accordent et c’est avec enthousiasme que j’entreprendrai, en avril prochain, un second mandat de trois ans à la présidence de l’Ordre.

Un petit regard en arrière pour mieux planifier le futur

Trois années déjà et beaucoup de chemin parcouru grâce au travail soutenu de la permanence de l’Ordre, de l’implication des membres du Conseil d’administration et de nombreux bénévoles. Je les remercie, car les orientations et actions de l’Ordre sont alignées sur les consensus qui se dégagent de nos travaux.

J’avoue que j’avais de grandes ambitions en 2015 : moderniser la gouvernance de l’Ordre, renforcer notre présence auprès du public et des médias, réduire les délais du processus d’inspection, mettre en place la formation continue obligatoire et jouer un rôle d’acteur incontournable auprès du public et des décideurs qui façonnent nos politiques forestières. J’espérais également que l’ingénieur forestier soit mieux reconnu pour son rôle d’expert des questions forestières.

IMG 1612 Modifié

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec et la Semaine des sciences forestières ont présentés la cinquième édition du jeu questionnaire Génie en arbre, le 15 mars dernier, à la cafétéria du Pavillon Abitibi-Price de l’Université Laval. Une soixantaine de personnes ont participés à l'événement.

Félicitations à l'équipe gagnante, composée de Félix Baril, Guillaume Rosa, Amélie Denoncourt, ing.f. et Maxime Brousseau, ing.f. Merci aux responsables de l'événement, Mélina Thibeault, Patricia Moreau et leur équipe, à tous les participants et à nos partenaires, La Personnelle assurances, Genium360 et l'Association forestière du Sud du Québec. Merci et à l'an prochain !

IMG 1585 compressed

 

FE1 2

Le Groupe de mobilisation des bois de l'Estrie, formé d'une quinzaine d'organisations du milieu forestier, environnmental et municipal de la région, a lancé à l'automne 2017 le blogue Forêt-Estrie. Leur objectif: rendre accessible aux propriétaires et au grand public l'information pertinente touchant le secteur forestier estrien.

Vous y retrouverez des chroniques, des articles de fond, des fiches techniques et des vidéos en lien avec la forêt privée de l'Estrie. Vous n'êtes pas de cette région, qu'à cela ne tienne, vous y trouverez également votre compte car tout cela, ou presque, s'applique dans de nombreuses autres régions. À voir absolument !

Visitez le blogue Forêt-Estrie

mtKPhoto: Simon Diotte, La Presse

Tirant ses fondements en 2011, la crise forestière du territoire de Mont-Kaaikop en arrive bientôt à sa septième année d'histoire. Bien documentée, elle fait encore aujourd’hui, puisque non résolue, l’objet d’une couverture médiatique.

Que s’est-il passé ? Comment les vecteurs en cause ont-ils interagi pour se solder sur une impasse territoriale ? Pourquoi cette impasse perdure-t-elle encore ? Le dossier du MontKaaikop est un dossier complexe. Mais il est aussi l’exemple du conflit qui peut paver la voie à une opportunité unique de mieux faire les choses, ensemble.

Tirant des apprentissages de leur implication étroite dans le dossier, d’une expérience cumulée de plus de 40 années en concertation territoriale, de réflexions qui ont mené à l’aboutissement d’une pensée territoriale et de quelques projets de recherche en collaboration avec le milieu universitaire, les auteurs de l'Institut du Territoire, suite à une courte rétrospective des événements, tentent intuitivement et pragmatiquement d’expliquer les phénomènes en cause et proposent quelques pistes de solutions dans une perspective de développement durable.

En savoir plus

 

milieu humide 18 blanc cut compressed

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, en partenariat avec Réseau Environnement, direction Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, organisent à l’intention des acteurs œuvrant dans les domaines de la foresterie et de l’environnement en milieu privé, une journée d’information et de formation portant sur la nouvelle Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, le jeudi, 1er mars 2018, à l’Hôtel Travelodge, à Québec, sous le thème: "Nouvelles exigences touchant les milieux humides et hydriques: changements sur l'aménagement du territoire et la foresterie".

En savoir plus et s'inscrire

Élections2018 top 2

Des élections à la présidence et au poste d’administrateur de l’Ordre dans certaines régions électorales ont lieu cette année. Le mode d’élection choisi par l’assemblée générale des membres (en 1994) est celui au suffrage universel des membres.

En savoir plus

im7

À l’approche du Nouvel An, le Forestier en chef du Québec (FEC), monsieur Louis Pelletier, ing.f., nous livre un rapport qui sonne bien aux oreilles des forestiers. Il nous convie à un grand projet, celui d’augmenter de 50 % notre production de bois. Nous aurions certainement le potentiel pour y arriver, pour peu que nous y consacrions les ressources de manière soutenue. Merci à monsieur Pelletier et à ceux qui ont participé à cet exercice pour avoir relancé cette réflexion.

FPossibilite

Peut-être ne le saviez-vous pas encore mais l’Ordre s’est associé au printemps dernier à la campagne Une forêt de possibilités et fait partie du Collectif pour une forêt durable. Le Collectif « regroupe des ambassadeurs enracinés dans leur milieu – des gens et des organisations qui ont à cœur le développement durable des forêts québécoises. Ensemble, ils témoignent de l’importance de ce matériau vert et renouvelable. »

Le Collectif s’est réuni le 30 novembre dernier à Montréal pour faire le point sur la campagne à ce jour. En six mois à peine, un site internet a été produit, des vox-pop ont été réalisés dans les rues de Montréal avec un acteur connu, une vaste campagne sur les médias sociaux a été lancée, des kiosques et des articles promotionnels ont été faits et mis à la disposition de tous les ambassadeurs du milieu et, enfin, deux publicités ont été produites et présentées à la télé. Bref, ça s’active... j’allais écrire activement !

Logo previbois

Le 26 avril 2018 se tiendra à Québec un important colloque sur la santé et sécurité en forêt. Initié par FPInnovations, Rexforêt, Prévibois et l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, cet événement, ayant pour thème : «La sécurité en forêt en 2018 : Où en sommes-nous?», se veut une vitrine, un lieu de rassemblement et de réseautage ayant comme objectifs de présenter et d’échanger sur :

• les derniers développements et technologies dans le domaine de la santé et de la sécurité en forêt;
• des résultats de recherche en lien avec la santé et la sécurité dans les opérations forestières
• de nouvelles pistes de R-D;
• l’implantation d’initiatives en santé et sécurité qui ont eu du succès;
• les fournisseurs de produits et de services dans le domaine.

En savoir plus

fil1

Le Conseil d’administration a adopté le programme d’inspection professionnelle 2018-2019 lors de sa dernière rencontre. Il y a trois nouveautés importantes cette année en inspection professionnelle: l'augmentation du nombre de membres inspectés, la prise en compte du risque dans le choix des membres inspectés et la gestion de l'inspection via le Portail de l'Ordre.

JO 2017

C'est le 26 octobre dernier que s'est tenue la Journée de l'Ordre 2017, à l'Hôtel Québec. Près de 200 ingénieurs forestiers étaient rassemblés pour assister aux conférences portant sur le Règlement d'aménagement durable des forêts du domaine de l'État (RADF). Bien que le RADF apporte son lot de nouveautés, les présentations étaient axée principalement sur les changements concernant la protection de l'eau et le libre passage du poisson. 

remise livre 01 basse reso 002 web

(Dans l'ordre habituel: Mme Nathalie Paillé, M. Guy Mercier, Doyen FFGG, et M. Sylvain Paillé)

Le 24 octobre dernier, les enfants de feu M. Gilbert Paillé, ing.f., ont signé une Convention de dépôt des Archives et remis au Doyen de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval, monsieur Guy Mercier, un vieux livre publié à Paris et Neuchâtel en 1920 intitulé "L’Aménagement des Forêts par la méthode expérimentale et spécialement la méthode du contrôle". On peut lire à l’intérieur de ce livre de 90 pages une note manuscrite qui se lit ainsi "Du Doyen E. Porter 1971".

PM2

(Texte et photos: Pierre Mathieu, ing.f.)

Pierre Mathieu, ingénieur forestier retraité depuis 2014, a maintenant un espace désigné à son nom au pied de la chute de la rivière Noire à la Forêt Montmorency. Un sentier d’accès et un point d’observation un tout à fait enivrant ont été aménagés au cours de l’été 2017 grâce à des dons philanthropiques à la Fondation de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval.

"Mon attachement particulier à la chute de la rivière Noire vient du fait qu’à l’été de 1971, j’ai contribué avec mes ex-confrères d’études en foresterie à la réalisation des premiers sentiers d’observations autour de cette chute en suivant les plans originaux du professeur Michel Maldague", de raconter M. Mathieu, tout en remerciant le directeur des opérations de la Forêt Montmorency, M. Hugues Sansregret, pour son excellente proposition.

Distinsctions OIFQ 2017 webDans l'Ordre habituel: M. Pierre DesRochers, ing.f., Ph.D., M. Jean-Paul Gendron, géographe, M. Louis Morneau, ing.f., M.Sc. et M. François Laliberté, ing.f., M.Sc., président de l'Ordre.

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions pour l’année 2017 lors du cocktail dînatoire qui s'est tenu dans le cadre de la Journée de l'Ordre, le 26 octobre dernier, à l'Hôtel Québec. C’est le président de l’Ordre, M. François Laliberté, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions « Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière », de « l’Ingénieur forestier de l’année » et de la « Médaille de l’Ordre ».

Me Lisa Bérubé

La directrice générale et secrétaire de l'Ordre, Mme Marielle Coulombe, est heureuse d'annoncer la nomination de Me Lisa Bérubé, avocate, à titre de conseillère juridique de l’Ordre et procureure au Bureau du syndic.

gerard szaraz

La directrice générale et secrétaire de l'Ordre, Mme Marielle Coulombe, ing.f., est heureuse d'annoncer la nomination de monsieur Gérard Szaraz, ing.f., MAP, à titre de chargé de projet à l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Monsieur Szaraz est engagé sur une base temporaire et aura pour mandat de travailler sur le projet de modernisation de la Loi sur les ingénieurs forestiers et son champ de pratique professionnelle.

Dans le cadre de son mandat, monsieur Szaraz devra notamment identifier les enjeux et les problématiques associés à l'application actuelle de la Loi sur les ingénieurs forestiers, mettre à jour le champ d'action de la profession, identifier les zones de chevauchement et de connectivité avec d'autres professions, analyser les écarts entre la situation actuelle et celle qui devrait prévaloir et enfin, suite à son analyse, élaborer des recommandations de modernisation de la Loi sur les ingénieurs forestiers au Conseil d'administration de l'Ordre.

retrouvailles1972 compressed

Des retrouvailles de la promotion 1972 de la Faculté de foresterie de l'Université Laval ont eu lieu du 23 au 25 août dernier, à Rimouski. Ils étaient près d'une vingtaine ex-étudiants, accompagnés de leur conjointe, pour se rappeler leurs bons souvenirs d'études et 45 ans de pratique professionnelle. Ces forestiers passionnés ne veulent pas en rester là car ils se sont donnés rendez-vous en 2022, au Château Frontenac, afin de souligner leur 50ième.

Les forestiers de la promotion 1972 désirent remercier les membres du comité organisateur des retrouvailles, Charles-Eugène Bujold, Donat Langlois et Normand Therrien pour avoir préparé un "solide et agréable programme".

L'Ordre désire saluer ces forestiers passionnés !

imageMH

Le 6 juin dernier, l’Ordre a soumis à la Commission des transports et de l'environnement quelques commentaires dans le cadre des consultations particulières du Projet de loi n°132 – Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques. Pour l’Ordre, il ne fait aucun doute que ces milieux doivent être protégés et de ce fait, a acueilli très favorablement le Projet de loi. Par ses commentaires, l'Ordre a voulu sensibiliser les parlementaires sur la profession d'ingénieur forestier, sa formation et ses compétences relativement aux milieux humides ainsi que sur le fait qu'en milieu forestier, l’ingénieur forestier a un champ de pratique exclusif. De ce fait, il demeure un acteur incontournable dans la caractérisation, l’évaluation, la gestion et la mise en valeur des milieux humides en milieu forestier et donc, que le gouvernement peut s’appuyer sur ces professionnels imputables de leurs actes et de leurs décisions. L'Ordre a également tenu à rappeler qu'en forêt privée, les propriétaires de boisés doivent être considérés comme des acteurs clé de la conservation des milieux humides et hydriques. Ils sont d’ailleurs directement interpellés par le Projet de loi. Les ingénieurs forestiers connaissent les propriétaires et via tous les programmes en place qui s’adressent à eux, ils peuvent devenir des agents de transfert de connaissance très efficaces sur le terrain pour promouvoir de saines pratiques d’aménagement d’une part, mais également de protection et de conservation des milieux humides d’autre part.

Voir l'Avis

Lancement revueHF

C'est le 18 mai dernier que s'est déroulé le lancement de la parution d'une édition spéciale de la revue Histoires forestières du Québec : Histoire de la pratique privée en foresterie au Québec depuis 1925. Un ouvrage exceptionnel que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site de la Société d'histoire forestière du Québec. L'Ordre est fier de souligner le travail de nos bâtisseurs en consultation, qui ont forgé le Québec forestier d'aujourd'hui.

Télécharger la revue

FP 2 compressed

Plus de quarante partenaires du secteur forestier québécois, dont l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, ont donné le coup d’envoi au « Collectif pour une forêt durable», le 15 mai dernier, à Montréal. Ce mouvement, qui découle d’une mobilisation sans précédent envers la forêt québécoise et son immense potentiel, agira notamment à titre de maître d’œuvre d’une campagne de mise en valeur, dotée d’un budget de 4,2 M$, intitulée « Une forêt de possibilités».

cptaqLa Commission du terroire agricole du Québec (CPTAQ) a émis une orientation préliminaire le 2 mai dernier dans un dossier traitant de l'agrandissement d'une terrain de camping à même une érablière. Selon une expertise agronomique demandée par la demanderesse, celle-ci a déterminé : " que le peuplement forestier n'est pas propice à la production de sirop d'érable."

Les Commissaires ont rejeté la demande, notamment sur la base que l'agronome pédologue qui a agi à titre d'expert pour la demanderesse dans le dossier "n’est pas ingénieur forestier et le rapport soumis est directement en lien avec un acte réservé à un ingénieur forestier, membre en règle dudit Ordre."

Voir la décision de la CPTAQ

campagne ingefs

Afin d’assurer la continuité de ses missions, mais également d’accroître sa capacité d’innovation, la Forêt Montmorency désire se doter de nouvelles infrastructures d’accueil et scientifiques. Dernièrement, vous avez été sollicités pour participer à cet effort de développement en contribuant au Fonds de la Forêt Montmorency. Or nous tenons à vous rassurer que cette levée de fonds vise bien plus que juste la réfection et l’embellissement de l'entrée de la Forêt Montmorency. Ce projet d’envergure se décline sur deux volets :

1. La mise à jour de l’infrastructure d’exploitation et d’accueil, incluant la rénovation du Pavillon d’accueil et l’optimisation de son aménagement extérieur;

2. La mise en place de nouvelles infrastructures de recherche afin de se positionner comme le premier modèle de forêt intelligente en opération au monde.

Pris dans son intégralité, le projet nécessitera des investissements de près de 6 M$.

Or pourquoi la Place des ingénieurs forestiers ? Tout simplement parce que la Forêt Montmorency offre (ou offrira) à de nombreux partenaires potentiels, la possibilité de désigner certaines infrastructures au nom de l’organisme ou de l’entreprise donateur, en échange d’une contribution financière au projet. On parle notamment du pavillon d’accueil, des salles du pavillon, des sentiers en forêt et bien entendu, de la place d’accueil qui, nous l’espérons au terme de cette campagne de 5 ans, pourra prendre le nom de la Place des ingénieurs forestiers.

im1

Chers membres,

La période de renouvellement des inscriptions au Tableau de l’Ordre est terminée depuis près d’un mois. C’est le moment d’en faire le bilan.
Au 27 avril 2017, l’Ordre compte 1 904 membres dont 1 577 réguliers (voir tableau). C’est 102 membres, dont 62 membres réguliers, de moins qu’en février 2017, soit juste avant le début de la période de renouvellement. Faut-il s’en surprendre? Devons-nous être inquiets? Oui et non.

Laliberte blanchette comp

Le 5 avril dernier, l’Ordre a rencontré le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, monsieur Luc Blanchette. Nous avons abordé avec lui trois sujets qui touchent de près la pratique professionnelle et ce, sur une base de discussions franches et sincères.

Soirée joncs 2017 MLapointe 197 compressed Fil

C'est vendredi, le 28 avril dernier qu'a eu lieu la cérémonie de remise des joncs d'ingénieur forestier aux finissants en foresterie de l'Université Laval. Cette année, l'Ordre a remis un jonc aux 41 finissants des trois programmes de foresterie de l'Université Laval. Près de 170 personnes ont participé à l'événement. Aux dires des finissants, parents, amis, représentants du secteur forestier et partenaires de l'Ordre, cette soirée fut un véritable succès.

 

 

Le Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation et cessation d’exercice est entré en vigueur le 6 août 2015. Il est le résultat de la révision et de la fusion de 2 règlements qui ont été adoptés en 1981, soit le Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation et le Règlement sur la cessation d’exercice.

Ce webinaire de 14 minutes vous permettra de tout savoir sur ce nouveau règlement.

La révision du Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation était devenue nécessaire afin le moderniser pour tenir compte notamment des nouvelles technologies de l’information en matière de gestion des données et des dossiers. Ce règlement établit les normes minimales que l’ingénieur forestier devrait s’efforcer de dépasser et impose une obligation de résultat au professionnel, tout en lui laissant de la latitude quant aux moyens qu’il choisira pour atteindre le résultat recherché.

IMG 2088

En mars dernier l'Ordre a accepté l'invitation du Conseil interprofessionnel du Québec pour participer à la campagne "Parlons protection du public avec Vincent Graton". Vingt-trois ordres professionnels participent à cette campagne qui compte au total 25 clips. Son objectif est de permettre aux ordres de parler de protection du public sur le Web, sur un ton humoristique, par le biais d’une personnalité connue, en l’occurrence le comédien Vincent Graton. La campagne de diffusion a débuté le 17 janvier dernier et se poursuivra jusqu'au 23 mars prochain. Ces clips seront diffusés, à raison de 2 ou 3 par semaine, sur le site Ordre de protéger ainsi que sur les médias sociaux du Conseil et des ordres concernés. Je vous informe que notre clip sera lancé le 16 mars prochain.

La production et le déploiement de la campagne ont été confiés à une firme de communication de Montréal. Nous avons été impliqué dès le départ de la conception du clip afin de convenir de l'angle et du message. Pas évident de parler de la profession en une minute mais on croit avoir trouvé un angle intéressant, de concert avec le réalisateur et le scripteur. C'est en novembre dernier, dans un sentier très battu (centre-ville de Montréal), que s'est déroulé le tournage sous l'oeil attentif d'une dizaine de techniciens et de responsables du projet. Vincent Graton était très à l'aise de parler de forêt, étant lui-même propriétaire d'un boisé privé. Son enthousiasme était particulièrement contagieux durant le tournage. Espérons que cet enthousiasme saura atteindre le coeur du grand public.

Le président de l'Ordre, monsieur François Laliberté, ing.f., s'adresse aux ingénieurs forestiers par le biais de la vidéo afin de faire le point sur différents dossiers traités à l'Ordre. Bon visionnement !

 

FL congrès

Cette année, j’ai pu participer à deux congrès d’associations forestières régionales soit, celle du Sud du Québec (AFSQ) et de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT). Pour l’AFSQ, c’était l’occasion de discuter de la mobilisation des bois en forêt privée. À l’AFAT, la filière industrielle était à l’honneur. Je souligne également la généreuse participation en Abitibi du ministre des Forêts de la Faune et des Parcs, monsieur Luc Blanchette, qui a pris le temps de répondre à plusieurs questions des participants et en réaffirmant au passage l’importance du travail de l’ingénieur forestier pour asssurer une saine gestion des forêts québécoises. Ce fût l’occasion pour moi de rappeler que l’ingénieur forestier, malgré les politiques, directives et orientations, doit pouvoir exercer sa pratique en toute objectivité et impartialité.

Les associations forestières offrent des événements de grandes qualités qui accueillent des participants de tous les milieux : ministère, industrie, monde municipal, conseillers forestiers, syndicats de producteurs forestiers, entrepreneurs forestiers, OBNL et bien d’autres. Ce sont des occasions privilégiées de nous rencontrer entre ingénieurs forestiers et surtout de partager avec les autres intervenants.

Comme nous ne faisons plus de tournée régionale régulière, je tenterai d’être présent, avec les administrateurs de l'Ordre, à ces rencontres et je profite de l'occasion pour vous y convier également. Venez partager votre passion pour la forêt et montrer votre attachement et votre savoir-faire.

2

Le 14 décembre dernier, L'Ordre a  émit un communiqué de presse s'adressant aux propriétaires d'érablières afin de les mettre en garde contre l’utilisation de fertilisant liquide à base de nitrate de calcium [Ca(NO3)2]. Le produit est commercialisé et distribué par certaines entreprises qui lui attribuent un degré d’efficacité qui est, selon une étude du MFFP, injustifié. Qui plus est, cette pratique commerciale est potentiellement préjudiciable pour la santé des érablières du Québec.

1

Vous savez certainement que depuis le 1er janvier 1997, tous les citoyens du Québec sont obligés d’être assurés par un régime d’assurance médicaments afin de se conformer à la Loi 33 sur l’Assurance médicaments du Québec.

Mais saviez-vous que toute personne qui est membre d’un ordre professionnel qui offre un régime collectif d’assurance médicaments doit obligatoirement y adhérer?

C’est le cas pour les membres de l’Ordre car il offre, via un courtier d’assurances, l’assurance médicaments aux membres qui ne sont pas couverts par une assurance de leur employeur ou par le programme d’assurance de leur conjoint.

Page couverture Guide FR FINAL

FPInnovations et Canards Illimités Canada viennent de lancer un guide sur la planification, la construction et l’entretien des routes d'accès en milieux humides. Ce guide s’adresse aux forestiers et aux opérateurs sur le terrain et vise à ce que les routes d’accès qui traversent des milieux humides respectent les exigences de conception et de sécurité pour le transport, tout en minimisant les impacts sur l’environnement et l’écoulement des eaux.

Le guide est proposé en version imprimée ou en PDF.

Télécharger le PDF (gratuit)
Acheter la version imprimée (15$)

Association des biologistes du Québec capture

En juillet dernier, l’Association des biologistes du Québec (ABQ) a fait parvenir à ses membres un bulletin électronique, contenant un avis ayant pour titre : «Le syndic de l'Ordre des ingénieurs forestiers aux aguets ! ». Cet avis semblait être le fruit des travaux du Comité sur le statut professionnel de l’ABQ et a été signé conjointement par son responsable et le président de l’ABQ.

D’entrée de jeu, on y prétend notamment que : « la Loi des ingénieurs forestiers ne comporte pas de précision sur le champ d’exercice de la profession en lien avec les actes réservés », et que : « Les termes utilisés pour décrire les activités datent de la Loi constituant en corporation l’association des ingénieurs forestiers de la province de Québec du 19 mars 1921. Leur signification à l’époque ne correspond pas nécessairement à ce que l’on comprend aujourd’hui en particulier pour les termes « inventaire », « aménagement », « conservation », « protection des forêts » ».

161031 yo1s9 forum innovation bois sn635
Photo : Radio-Canada/François Gagnon

Le 31 octobre dernier, le Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, monsieur Luc Blanchette, dévoilait le plan de travail adopté par les partenaires du Forum Innovation Bois. Un plan comprenant quatre axes et une quarantaine de mesures afin de stimuler l’innovation dans le secteur forestier. Les mesures mises de l’avant visent à confirmer le bois comme matériau par excellence pour la lutte aux gaz à effet de serre, tout en assurant une gestion durable de cette ressource renouvelable.

Parmi les acteurs appelés à contribuer au succès de ce plan, les ingénieurs forestiers tiendront une place importante. En effet, selon le ministre Blanchette : « le Gouvernement, [par ce plan] adopte une approche en matière de production de bois de façon à ce que le secteur forestier devienne un pôle de création de richesse. Il importe de s’assurer que chaque mètre cube de bois transformé soit gage de rentabilité pour les entreprises et de bénéfices économiques pour l’État ».

 RRTF

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a récemment publié dans deux revues s’adressant à des producteurs forestiers un avis sur la démarche professionnelle de l’ingénieur forestier dans le cadre du Règlement sur le remboursement des taxes foncières des producteurs forestiers reconnus (RRTF). Nous aimerions par la présente apporter certaines précisions quant à l’interprétation de ces avis.

Rappelons que le RRTF mentionne qu’un ingénieur forestier doit attester que des travaux ont été réalisés et que ces travaux respectent les règlements municipaux applicables et ont une incidence sur l’implantation, le maintien ou l’amélioration d’un peuplement forestier. L’OIFQ juge que pour faire cette attestation, l’ingénieur forestier doit être consulté par le producteur forestier avant que les travaux ne débutent. Nous considérons que c’est la seule façon pour qu’un professionnel puisse attester que les travaux sont justifiés et que le bon traitement sylvicole a été réalisé. Une simple constatation à postériori n’est pas suffisante dans une démarche professionnelle structurée.

im1

(La Presse) La justice suédoise a décidé d'interdire l'utilisation des drones dans le pays. Seules les forces policières pourront s'en servir.

Les citoyens désirant posséder un drone devront obtenir un permis en payant un droit de vol. L'octroi de ce permis n'est pas garanti. Les médias n'auront pas d'exemptions et devront se soumettre à la nouvelle règlementation.

La Cour suprême administrative de Suède évoque la protection de la vie privée comme principal argument pour interdire les appareils volants dotés d'une caméra. La protection contre le terrorisme ou les risques d'écrasements ne sont pas mentionnés dans l'argumentaire de l'instance judiciaire.

L'interdiction des drones est contestée par plusieurs utilisateurs. L'organisation UAS Sweden, qui regroupe des professionnels du secteur technologique, affirme que la décision de la Cour pourrait menacer pas moins de 5000 emplois.

L'Ordre est heureux d'annoncer les nominations suivantes :

Monsieur Jean-Simon Fortin, ing.f., à titre de secrétaire-trésorier de l'OIFQ.

JSImon Fortin

et Madame Aude Tousignant, ing.f., à titre de membre du Comité des Distinctions de l'OIFQ.

Aude Tousignant

Les membres du Conseil d'administration de l'Ordre tiennent à les remercier de leur implication bénévole dans les affaires de l'organisation.

 

Initiative feuillus

Le site Internet dédié à l’initiative de recherche sur les bois feuillus vient d’être mis à jour. Plusieurs publications et rapports de recherche y ont été ajoutés.
Pour une vue d’ensemble des ajouts, consultez les tableaux «Projets de recherche terminés 2015-2016» et «Projets de recherche en cours 2016-2017» dans la section « Nouvelles & événements » : http://hardwoodinitiative.fpinnovations.ca/fr-index.php

L’Initiative de recherche sur les bois feuillus (2009-2013) visait à améliorer la compétitivité de l’industrie du bois feuillu de l’est du Canada (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Québec et l’Ontario). Elle a reçu le soutien du gouvernement fédéral en vertu du Programme des technologies transformatrices et a été principalement menée par des chercheurs du Centre canadien sur la fibre de bois et de FPInnovations. Bien que l’Initiative soit terminée, FPInnovations et le CCFB continuent de vous informer de leurs travaux en cours, dans l’industrie du bois feuillu, via ce site Internet.

images rafale

Une capsule décrivant le travail d’ingénieur forestier vient d’être publiée dans le Coin de Rafale du site Internet ministériel du ministère du Développement, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. (Voir le site)

Distinction Szaraz

Photo: Martine Lapointe

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions annuelles lors de la Soirée de l’Ordre qui s’est tenue le 29 septembre dernier, à Québec. Parmi celles-ci, La « Médaille de l’Ordre », qui est remise annuellement à un ingénieur forestier qui, par ses qualités personnelles et ses différentes réalisations, aura marqué de façon significative l’avancement et le rayonnement de la profession, et ce, tout au long de sa carrière.  

Cette année, l’Ordre a choisi de remettre la « Médaille de l’Ordre » à monsieur Gérard Szaraz, ing.f., M.Sc., M.A.P.

loi98 compressed

La ministre de la Justice, ministre responsable de l'application des lois professionnelles et procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, a présenté le 11 mai 2016 le projet de loi n° 98, Loi modifiant diverses lois concernant principalement l’admission aux professions et la gouvernance du système professionnel. Il s’agit du premier volet de la réforme majeure du Code des professions (C.prof.) attendue depuis plusieurs années et aborde principalement la gouvernance du système professionnel et fait écho à plusieurs recommandations du rapport de la Commission Charbonneau.

Les dirigeants de l'Ordre ont présenté le mémoire de l'organisation dans le cadre des consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 98, le 13 septembre dernier, à l'Assemblée nationale.

Distinction belleau

Photo: Martine Lapointe

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions annuelles lors de la Soirée de l’Ordre qui s’est tenue le 29 septembre dernier, à Québec. C’est le président de l’Ordre, M. François Laliberté, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions de l'Ordre, notamment la distinction « Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinère ».

La « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » est remise à une personne extérieure à la profession dont les actions auront fait progresser la cause forestière et contribué à l’avancement et au rayonnement de la profession.

Cette année, l’Ordre a choisi de remettre la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » à monsieur Michel Belleau.

sy1

Par Serge Pinard, ing.f.
Syndic de l'Ordre

Le Bureau du syndic tient à rappeler les pratiques conformes aux règles déontologiques régissant la profession, relativement à la signature professionnelle des ingénieurs forestiers. Diverses situations rencontrées au cours de la dernière année militent en faveur de ce rappel.

Le fait d’être membre d’un ordre professionnel qui encadre une profession d’exercice exclusif constitue un privilège. La contrepartie de la crédibilité dont un professionnel bénéficie, réside dans son obligation de respecter certaines dispositions déontologiques, notamment celles relatives à sa signature professionnelle. Cette signature représente d’une part, une garantie de fiabilité pour le public et, d’autre part, permet à celui-ci d’identifier le professionnel responsable pour toute information relative à l’expertise exprimée.

éthique et conduite

Le 26 février dernier, le Conseil d’administration de l’Ordre adoptait de nouveaux mécanismes de gouvernance. Il s’agit du Code d’éthique et de conduite des administrateurs, incluant une procédure d’évaluation du fonctionnement du Conseil.

Depuis le dépôt du rapport de la commission Charbonneau, la gouvernance des ordres professionnels est dans la mire de l’OPQ et du public. Le projet de loi sur la modernisation du Code des professions, qui devrait être déposé à l’Assemblée nationale incessamment, comprendra vraisemblablement l’obligation pour tous les CA des ordres d’adopter un code d’éthique des administrateurs. Mais l’OIFQ n’a pas attendu d’y être forcé en adoptant une attitude proactive.

IMG 2227

Lors de sa réunion du 11 décembre 2015, le conseil d’administration a statué que, pour les 3 prochaines années, le Congrès annuel de l’Ordre serait remplacé par un nouvel événement qui regroupera l’assemblée générale, le Banquet du président, la remise des distinctions, la soirée des jubilaires et la soirée de reconnaissance des bénévoles. Cet événement, c’est la Soirée de l’Ordre !

Portail

Nous vous avons annoncé récemment que l’Ordre se doterait bientôt d’un nouveau système de gestion de la base de données des membres, que l'on appelle le Portail.

Le Portail de l’Ordre permettra notamment à chaque membre de gérer son dossier professionnel (adresses, employeur, assurance, statut, renouvellement) ainsi que tout changement à ce sujet. Les employés de l'Ordre ne pourront plus inscrire ou modifier des informations dans le dossier des ingénieurs forestiers. Il incombera donc aux membres de mettre à jour leur dossier et de procéder à leur renouvellement en ligne.

Il importe d’effectuer un petit rappel concernant certaines obligations de l’ingénieur forestier à cet égard.

Joncs2016 groupe web

C'est le 29 avril dernier, à l'Hôtel Le Concorde de Québec qu'a eu lieu la cérémonie de remise des joncs d'ingénieur forestier aux étudiants en foresterie de l'Université Laval, organisée par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec en partenariat avec les étudiants finissants. Cette année, 35 finissants des trois programmes de foresterie de l'Université Laval étaient à l'honneur. Parents, amis, ainsi que des représentants du secteur forestier étaient présents afin de souligner la fin de ces quatre années d'études.

PrixOIFQ webPhoto: Martine Lapointe

Le Tournoi de golf annuel de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec lui permet de remettre un prix de 1 000$ à un étudiant finissant qui s'est distingué tout au long de son passage à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval.

Le récipiendaire doit s’être distingué autant par ses résultats académiques que par son engagement à la vie sociale et associative de la Faculté. On cherche ainsi à privilégier les candidats présentant un bon équilibre entre ces deux critères, de façon à souligner l’importance du dynamisme et de l’engagement personnel tout autant que de l’acquisition de connaissances et du succès scolaire.

erabliere

Auteur: Alain Castonguay
Progrès forestier, printemps 2016

L’acidité des sols en milieu forestier est un problème important, notamment pour les producteurs acéricoles qui voient leur érablière dépérir. Deux études récentes menées par la Direction de la recherche forestière font le point sur l’utilité de la fertilisation et les méthodes offertes aux propriétaires forestiers.

En décembre dernier, la Direction de la recherche forestière (DRF) du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) a publié l’avis no 76, signé par Jean-David Moore. Il est intitulé : Chaulage des érablières : mise au point concernant certains types d’amendements.

Deux types de chaux sont utilisés, soit la chaux dolomitique ou la chaux calcaire, pour fertiliser les érablières. La différence entre les deux chaux est la teneur en magnésium. Plus récemment, des fertilisants liquides à base de nitrate de calcium ont fait leur apparition sur le marché.

Aucune étude scientifique n’avait encore été publiée sur l’utilité de ce produit pour fertiliser les érablières. « L’analyse de la dose prescrite par des fournisseurs et un calcul d’équivalence permettent de conclure que ces fertilisants ne peuvent se substituer à la chaux conventionnelle », écrit-il.

En savoir plus

pif

Partenariat Innovation forêt présente un nouveau produit virtuel qui vous permettra de connaître le Réseau innovations forêt Québec : une force en recherche forestière et sur les produits forestiers dans la région de Québec.

Cinq centres de recherche y sont présentés. Des panoramas sphériques vous permettent de visiter les lieux. Des vidéos, intégrés ou sous forme de capsules, vous fournissent plus de détails sur le centre de recherche et sur son implication dans la lutte aux changements climatiques. Au total, trois vidéos par centre y figurent.

En savoir plus

android french compressed

ArboCible est un nouvel outil visant l’implication citoyenne pour l’identification d’arbres malades. ArboCible est le fruit d’une collaboration entre le SCF et l’Institute of Forest Biosciences (IFB) afin d’utiliser la plateforme Twitter pour récolter des données sur la santé des forêts. Son équivalent anglais est TreeTaggr.

L’approche ArboCible: Vous êtes conscients de l’importance de nos arbres, mais comment pouvez-vous aider à recueillir des données scientifiques sur leur santé? À l’aide de votre téléphone intelligent et TreeTaggr, vous pouvez recueillir des images, des emplacements, des détails d'observation, et envoyer le tout à une base de données centralisée. Le système TreeTaggr a été construit principalement pour recueillir et trier ces données importantes, mais aussi pour former une communauté d'utilisateurs qui veulent échanger leurs expertises et contribuer à rassembler des données importantes sur la santé des arbres.

En savoir plus

Photo: Joëlle TaillonPhoto: Joëlle Taillon

Le 5 avril dernier, le ministre Laurent Lessard annonçait, dans la foulée du dévoilement des orientations pour la protection du caribou forestier, que la limite nordique des forêts attribuables pourrait être revue. Pour ce faire, Monsieur Lessard entendait tenir compte des recommandations du comité scientifique chargé d’examiner la limite nordique des forêts attribuables dans le cadre d’un rapport, déposé en octobre 2014.

Le 10 mars dernier, Monsieur Jean-Pierre Saucier, ing.f., et Madame Sylvie Gauthier ont présenté le fruit des travaux de ce comité dans le cadre d’un Colloque du SCF-CFL . Cette excellente présentation a bien démontré que le mandat du comité scientifique se limitait essentiellement à l’étude des informations biophysiques pour réaliser les analyses de productivité de site et de risque de perte de production relié aux perturbations naturelles et aux changements climatiques.

MAf 2 couleurChères consoeurs, chers confrères,

Mai, le mois de l'arbre et des forêts est arrivé. Afin de sensibiliser la population, plusieurs activités sont organisées ici et là, partout au Québec. On distribue des petits arbres et parlons de leurs besoins, on discute de forêt et de ses nombreux avantages. On parle également de la faune qui y vit et de gens qui en vivent.

Ces événements de distribution d'arbres sont tenus, à bout de bras, par des organisations qui ont peu de ressources et qui seraient tellement fières de pouvoir compter sur vos connaissances.

FL lancementC'est le 7 avril dernier, à l'Hôtel Québec, que s'est déroulé le lancement officiel des formations en foresterie offertes en ligne et à distance. Ces formations s'adressent principalement aux candidats à la profession qui sont issus de l'immigration ou non et qui veulent accéder à l'Ordre. Ce projet est le fruit d’un travail colossal et d’un partenariat jamais vu jusqu’à maintenant, impliquant l’Ordre, la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, la Direction de la formation continue et la Direction de la formation à distance de l’Université Laval, avec l'appui financier du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIDI).

Le projet a débuté au printemps 2014 et s’est terminé en janvier dernier, dans l’échéancier prévu, par la mise en ligne des 5 modules de formation à distance:

1. Cadre biophysique du Québec (FOR-U001)
2. Contexte socioéconomique de la foresterie au Québec (FOR-U002)
3. Aménagement des forêts du Québec (FOR-U003)
4. Sylviculture au Québec (FOR-U004)
5. Pratique professionnelle de l’ingénieur forestier au Québec (FOR-U005)

SynchroAfin de faciliter la mise en oeuvre du régime forestier et de donner suite à certaines pistes d'améliorations proposées par plusieurs intervenants forestiers, le Ministère a entrepris de synchroniser le calcul des possibilités forestières (CPF) avec l'inventaire écoforestier du Québec méridional (IEQM) sur un cycle de 10 ans. Cette opération sera en vigueur dès la période 2018-2023. Ainsi, le calcul ne sera plus réalisé au même moment tous les cinq ans pour toutes les unités d'aménagement, mais bien à tour de rôle sur un cycle de 10 ans.

Malgré cela, le cycle quinquennal de production des possibilités forestières, de production des plans d'aménagement forestier intégré tactiques et de révision des garanties d'approvisonnement demeurera.

L'Ordre accueille très favorablement cette décicion du MFFP.

En savoir plus

 

BilanFCC’était le 24 novembre dernier que monsieur Gérard Szaraz, ing.f et Forestier en chef en poste à ce moment, déposait à l’Assemblée nationale son Bilan de l’état des forêts publiques pour la période 2008-2013.

Ainsi, l'Ordre a accueilli très favorablement le regard indépendant et transparent qu'a porté le Forestier en chef dans son bilan sur la forêt publique. Le rapport contient des constats basés sur 26 enjeux prédéfinis et des pistes de solution visant à améliorer la performance du Québec en matière d'aménagement durable de ses forêts.

Ce document est un incontournable pour toute personne qui s'intéresse, de près ou de loin, à la gestion des forêts publiques du Québec.

Voir le Bilan 2008-2013

DPin

(Étienne Leblanc) Le dendroctone méridional du pin s'attaque depuis des décennies aux pins du sud des États-Unis, du Mexique et de l'Amérique centrale. Mais le réchauffement climatique aidant, le petit coléoptère ravage depuis quelques années les forêts de la Nouvelle-Angleterre. Des scientifiques américains craignent que l'insecte fasse bientôt son chemin jusque dans les forêts canadiennes.

LB

Le prix Enseignement de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique a été remis à M. Luc Bouthillier, ing.f., Ph.D., professeur au Département des sciences du bois et de la forêt.

Lors du dernier congrès de l’Ordre, j’avais annoncé officiellement la constitution d’une table de travail MFFP-OIFQ. Rappelons que Le MFFP et l’Ordre ont convenu de mettre en place cette table de travail afin d’en faire le lieu privilégié pour échanger sur les dossiers qui concernent la pratique des ingénieurs forestiers, dans le cadre du régime forestier et au sein du Ministère.

Or, une première rencontre de la Table a eu lieu le 29 octobre dernier. Cette rencontre avait pour but de discuter des attentes respectives des deux organisations, de jeter les bases du mandat et du mode de fonctionnement de la Table et enfin, d’établir les objectifs qui guideront nos actions au fil des prochains mois.

ecological forest handbookL'ingénieur forestier et chercheur, Guy Larocque, du Centre de foresterie des Laurentides, est l’éditeur du livre Ecological Forest Management Handbook, publié par CRC press, qui vient de paraître. Le livre contient 20 chapitres qui se retrouvent dans 4 sections : (1) Concepts d’aménagement forestier, (2) Modèles appliqués aux forêts, (3) Indicateurs écologiques et (4) Études de cas sur des enjeux écologiques et socio-économiques.

75 auteurs de 14 pays ont participé à la rédaction des différents chapitres, incluant 15 chercheurs de 4 centres du Service canadien des forêts. Vous pouvez consulter la table des matières de l'ouvrage et vous le procurer en ligne à est sur le site Ecological Forest Management Handbook.

Notez qu'un escompte de 20% sera appliqué sur votre achat en ligne, en entrant le code promotionnel AQQ70.

Histoire consultantcrop

L’Association des consultants en foresterie (ACF) (www.acfquebec.com) qui regroupe les principales firmes de consultants actives en foresterie au Québec a entrepris de réaliser, en collaboration avec la Société d’histoire forestière du Québec (SHFQ) (www.shfq.ca), une monographie dont l’objet porte sur l’historique de la contribution de la pratique privée en foresterie au Québec.

Le numéro spécial Histoire de la pratique privée en foresterie au Québec, soit environ 100 pages de la ‘Revue Histoire forestière du Québec’, sera publié au printemps 2017. Une campagne de financement est en cours avec pour objectif un montant de 20 000 $.


Les participants du CARM et le comité organisateur lors de la randonnée à la Forêt Montmorency

L’édition 2016 du Canadian and American Regional Meeting (CARM) de l'Association internationale des étudiants en foresterie, qui s’est déroulée à la Faculté de Foresterie de l’Université Laval du 9 février au 14 février dernier, fut un véritable succès.

Ce sont finalement seize étudiants, la plupart venus de l’Ouest américain et canadien, qui se sont déplacés pour participer au tout premier CARM organisé à Québec.

Visite virtuelle monts valin 1024x480

 Il nous fait plaisir de vous annoncer la mise en ligne de la visite virtuelle : «Dispositif de recherche : systèmes de coupes progressives adaptés aux pessières noires boréales» réalisée par Partenariat innovation forêt, le Centre canadien sur la fibre de bois du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, l’Université du Québec à Chicoutimi et le groupe Terraspec.

Établi en 2003-2004, au nord du Saguenay et en Haute Côte-Nord, ce dispositif comprend 36 unités expérimentales de 1,3 ha réparties en bloc de six unités permettant de tester des approches novatrices de récolte et de production de bois en maintenant les attributs écologiques importants de forêts mures et surannées.

Le 28 juillet 2015, quatre étudiants du baccalauréat en Aménagement et environnement forestiers de l’Université Laval, Olivier P. Gagnon, Xavier Noël-Monastesse, Félix Poulin et Émilie St-Jean, se sont dirigés vers les Philippines pour participer au 43e symposium organisé par l’organisation jeunesse mondiale, International Forestry Students Association. Durant les deux semaines qu’a duré le symposium, ils ont pu en apprendre beaucoup sur la foresterie de ce pays et particulièrement sur l’importance énorme des forêts de mangroves pour les populations et la biodiversité.

 Le début d’une nouvelle année est le moment idéal pour faire le point sur l’année qui vient de s’écouler, mais surtout, pour se souhaiter le meilleur pour celle à venir. Au début de 2015, il était permis d’espérer un regain avec la remontée des prix du bois et la baisse du dollar canadien. Mais d’autres évènements sont venus assombrir le tableau : épidémie de TBE, faible compétitivité industrielle, augmentation des coûts d’approvisionnement et confrontation dans la certification forestière. Les ingénieurs forestiers ont été au centre de cette tourmente, certains exprimant leur mécontentement envers le régime forestier qui en est presque à sa troisième année d’application.

Lors du Conseil d’administration du 25 septembre dernier, les administrateurs de l’Ordre ont résolu à l’unanimité d’entreprendre les démarches afin d’adopter un règlement sur la formation continue obligatoire. Cette décision, appuyée par une analyse fine de tous les aspects et impacts qu’elle pourrait avoir sur les membres et sur l’Ordre, a été longuement murie par les administrateurs.

Les informations transmises par le membre à son ordre professionnel constituent une déclaration solennelle au sens du Code des professions, le saviez-vous? Le membre est l’unique responsable de la validité des informations qui le concerne!

Le Tableau d’un ordre professionnel constitue un élément essentiel du système professionnel et c’est le Code des professions qui détermine son contenu. La mise à jour des données relatives à chacun des professionnels est une responsabilité qui lui incombe directement et ne peut être déléguée. L’Ordre met à votre disposition une fonctionnalité à cet effet sur son site internet. Vous pouvez y accéder facilement par le bouton «Accès membre».

Si la médiation familiale est de plus en plus connue du public – divorces obligent ! –, il n’en va pas de même de la médiation civile et commerciale. Pourtant les gens d’affaires aux prises avec un litige ont tout autant avantage à recourir aux services d’un tiers facilitant pour régler leurs différends et surtout, préserver leurs relations d’affaires futures.

J’aimerais revenir sur notre congrès 2015 qui s’est tenu en Mauricie du 23 au 25 septembre. Encore cette année, nous avons eu droit à une visite terrain très intéressante et à des présentations inspirantes. Ceci sans compter le récit de l’aventurier Frédéric Dion qui a su nous faire vivre des émotions fortes et nous montrer comment la détermination et la préparation pouvaient nous permettre de surmonter les obstacles et d’atteindre nos objectifs.

Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a récemment mis en ligne le rapport qui présente le Portrait de la régénération naturelle en forêt publique sous aménagement du Québec méridional des années 1970-2010.

Tous les ans, le professeur Khasa de l’Université Laval fait découvrir la foresterie d’un pays étranger à un groupe d’étudiants dans le cadre du cours Mission d’étude en foresterie internationale accessible aux étudiants de la Faculté de foresterie. Après près de huit mois de préparation, c’est au Japon que l’édition 2015 s’est envolée afin de visiter des centres de recherche, des forêts modèles et quelques acteurs de l’industrie de la transformation du bois pour bien comprendre le contexte de la foresterie au pays du Soleil- Levant.

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions pour l’année 2015 lors du Banquet du président le 24 septembre, dans le cadre de son 94e congrès annuel, à St-Alexis-des-Monts. C’est le président de l’Ordre, M. François Laliberté, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions « Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière », de « l’Ingénieur forestier de l’année » et de la « Médaille de l’Ordre ».

Chères\chers membres,

J'inaugure le nouveau blogue en m'adressant à vous. Nous sommes très fiers d'actualiser nos moyens de communication avec les membres et le public. Le blogue de l'Ordre nous permettra d'être en relation plus constante; vous aurez accès facilement et rapidement aux différents contenus que nous publierons. Une infolettre vous sera acheminée mensuellement afin de vous tenir informés des nouvelles parutions sur le blogue.

Finissants 2015 des trois programmes de foresterie de l'Université

Le 24 avril dernier avait lieu la cérémonie de remise des joncs aux étudiants en foresterie de l'Université Laval, organisée conjointement par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, l'Institut forestier du Canada et les étudiants finissants. Cette année, 39 finissants des trois programmes de foresterie de l'Université Laval étaient à l'honneur. Leurs parents, amis, ainsi que des représentants du secteur forestier étaient présents afin de souligner la fin de ces quatre années d'études.

Chères consoeurs, Chers confrères,

Le premier mai dernier, je terminais mon deuxième et dernier mandat de trois ans comme président de l'Ordre.

Six ans de présidence ça peut paraître long mais, de mon point de vue, ça s'est passé très rapidement. Rapidement mais en harmonie, en harmonie avec les membres du Conseil d'administration et les employés de l'Ordre, particulièrement avec Marielle Coulombe, notre directrice générale. En fait, Marielle et moi avons débuté nos mandats respectifs en même temps.

Les bénéficiaires de garanties d'approvisionnement forestier (BGA) qui œuvrent dans les forêts du domaine de l'État doivent à chaque fin de saison, après la réalisation des travaux prévus au contrat ou à l'entente, élaborer et soumettre au ministre un rapport d'activité technique et financier (RATF). Ce rapport, dont le contenu est bien encadré, doit être signé par un ingénieur forestier. Est-ce une simple signature administrative ou une signature professionnelle?

DPin

(Étienne Leblanc) Le dendroctone méridional du pin s'attaque depuis des décennies aux pins du sud des États-Unis, du Mexique et de l'Amérique centrale. Mais le réchauffement climatique aidant, le petit coléoptère ravage depuis quelques années les forêts de la Nouvelle-Angleterre. Des scientifiques américains craignent que l'insecte fasse bientôt son chemin jusque dans les forêts canadiennes.